J’ai eu le plaisir, à l’heure de la réouverture des terrasses et des théâtres, de faire une lecture publique de la comédie de Ségolène Chailley : « Mourir, ça fait pas rêver ! » paru aux éditions L’Harmattan.