On respire ?

Les restaurants, terrasses, les cinémas ouvrent, et bien entendu les théâtres !

Sur le papier nous respirons enfin (même si c’est encore avec les masques), la réalité est comme toujours à nuancer. Avec une jauge de 35% beaucoup de salles font le choix d’ouvrir à perte (ou de ne pas ouvrir). Et même dans le secteur du théâtre de plein air, de rue, où l’on pourrait croire que les contraintes sont moindres, là aussi les festivals de toutes tailles doivent faire face à des situations d’organisation ubuesques. L’ascenseur émotionnel s’est transformé en grand huit, l’agenda clignote (entre nouvelles dates, reports, annulation…).

Un retour sur le plateau essentiel !

Mais malgré toutes ces incertitudes, nous avons retrouvé notre âme de battant, cette joie essentielle d’exercer notre travail et notre passion.

Quel bonheur de retrouver le plateau, de répéter (en se disant que l’on va jouer), de partager avec les collègues, les copains, de réincarner ces personnages qu’on aime et se réapproprier ces spectacles qui nous tiennent tant à cœur.

Étape suivante et sans doute la plus importante, pouvoir retrouver le public, vibrer à l’unisson avec ces hommes et ces femmes qui nous ont tant manqué et échanger après une bonne représentation avec eux.

LES SPECTACLES