Auteur : Gael Dubreuil

Un pour tous, moi d’abord ! Aurillac 2018

Alors que la tournée d’été du spectacle « Un pour tous, moi d’abord ! » a offert son lot d’émotions, de plaisir, de partage et de lieux fantastiques, nous reprenons la route pour : Festival international de Théâtre de rue d’Aurillac Un festival qui nous a réussit l’année dernière puisque nous y avons obtenu l’un coup de cœur remis par le Journal La Montagne. Cette année changement de lieu, nous sommes Pastille 58, rue Bauclair et changement d’horaire, nous jouons à 17h30. Rendez-vous du 22 au 25 août 2018, pour « Un pour tous, moi d’abord ! » au festival d’Aurillac ! Coup de...

Read More

Un petit article sur Avignon

En raison de ma tournée pour le spectacle « Un pour tous, moi d’abord ! » je n’ai pu me rendre que deux jours au festival d’Avignon cette année. L’occasion pour moi de voir l’adaptation de ma pièce « l’amitié entre les hommes et les femmes n’existe pas » par la grosse Cie, de communiquer évidement sur mon livre « Sur le front d’Avignon« . J’ai pu écrire une petite chronique qui à remporter un certain succès  : Article : On ne peut pas vivre de sa passion ! Et puisque j’aime les journées bien remplies, j’ai rencontré un journaliste (également comédien qui faisait là...

Read More

Jouer dans un volcan…

Sans doute une des choses que j’aime le plus dans la vie d’artiste, c’est que les jours se suivent et ne se ressemble pas. Il en va des scènes comme des spectacles, des publics nombreux ou plus intimes, des humeurs des comédiens et des spectateurs et de l’impromptu… On dit que c’est ça le spectacle vivant. Aujourd’hui, je suis à Hazebrouck dans le Nord pour jouer Un pour tous, moi d’abord !  et jeudi nous avons vécu un moment magique avec ce même spectacle, puisque nous nous sommes produits dans un Volcan ! Un décor naturel extraordinaire avec ses...

Read More

On ne peut pas vivre de sa passion !

C’est en tous cas ce que nous inocule la société. Sans pour autant faire une généralité de cette affirmation volontairement provocatrice, j’aimerai partager un petit vécu. Il est parfois doux et plaisant de regarder en arrière. Il y a 10 ans Franck Regnier (à droite sur la photo) et moi-même étions alors de jeunes aspirants comédiens qui vivaient pour leur passion, mais avait besoin d’un « vrai travail » pour subsister. A l’époque où nous fantasmions le métier des planches nous avions convenu tous deux que notre ambition ultime était de pouvoir consacrer au moins une demi-journée par semaine de notre...

Read More

Sur le Front d’Avignon dans toutes les bonnes librairies

Alors qu’une très (trop ?) courte parenthèse s’offre à moi dans cette magnifique tournée du spectacle Un pour tous, moi d’abord ! , voulant m’accorder une pause dans les festivals, le théâtre, la foule, je n’ai rien trouvé de mieux que de passer deux jours… au festival d’Avignon. Mais pour une bonne raison, outre le fait que ma pièce « L’amitié entre les hommes et les femmes n’existe pas » se joue tous les jours à 16 au théâtre Notre Dame, mon livre « Sur le front d’Avignon » est toujours en vente dans les boutiques du off et dans les librairies. Comme...

Read More