Auteur d’une dizaine de pièces de théâtre, de trois livres dont un pour la jeunesse et de plusieurs nouvelles, chroniqueur à mes heures perdues, l’écriture est pour moi autant une nécessité qu’un moyen de rencontrer, conter et se raconter. La diversité des styles est à l’image des envies, rencontres, partages qui me traversent.

Livres :

Nouvelles :

 

J’ai commencé l’écriture fictionnelle par des nouvelles (et un roman heureusement pas publié). J’ai participé à quelques concours afin d’avoir des retours sur mes écrits. J’ai eu la joie de remporter quelques prix et de rencontrer une communauté d’auteurs, lecteurs, ce qui m’a poussé à poursuivre dans l’écriture.

  • Prix de Science-fiction de Louviers 2009 pour « Quitter la terre avant qu’elle ne vous quitte » 
  • Mention spéciale du prix Alain Decaux 2009 pour : « La loi du Jar »
  • 1er Prix Littéraire de la ville de Péronne 2009 pour « le fou à côté »
  • 1er prix des quatre points cardinaux 2009 ; 1er prix du Concours  LA VILLE… 2006 avec « Peintre en sentiment »
  • 1er prix Jean Monnet 2007 ; 3ème prix du Concours le livre et la plume 2007 ; 3ème prix du Concours littéraire de St Julien de Concelles, et Lauréat des joutes littéraires de Lyon avec « L’amour ne tient qu’à une ficelle »
  • 2ème prix du concours Bastet 2005 avec « Nature Vivante »

Théâtre :

Un pour tous, Moi d’abord !

de Coline Bouvarel, Lucas Bernardi et Gaël Dubreuil

Un spectacle fantasque mêlant histoire, littérature, et escrime !

Coup de cœur festival Aurillac 2017

United Coloc

de Gaël Dubreuil et Camille German

Réunissez un père de famille débordé et divorcé, une sœur révolutionnaire et féministe, un coloc pré-retraité réfugié politique du Maghreb dans une course contre la montre pour récupérer la garde de ses enfants.

United Cloque

de Gaël Dubreuil et Camille German

Cléa, future maman, féministe et militante, espérait pouvoir vivre sa grossesse paisiblement, en attendant le retour de Leslie son compagnon parti pour une mission humanitaire d’un an. C’est sans compter sur ses colocs.

Où comment composer avec une coloc en cloque ! La grossesse s’annonce nerveuse !

Mission Molière

de Gaël Dubreuil et Camille German

Jean-Baptiste Poquelin et sa troupe s’invitent au XXI°s. Leur mission : sauver une culture et un répertoire en danger avec la complicité des spectateurs.

L'amitié entre les hommes et les femmes n'existe pas

de Gaël Dubreuil

De quoi parlent les hommes, quand les femmes ne sont pas là, sinon de femmes ?

Prix des plumes de Grenoble 2007 – Edition Publibook 2007

Temps mort

de Delphine Céjust, Gaël Dubreuil et Franck Regnier

Et si Cupidon avait un S.A.V. ?

Tais-toi et pousse !

de Delphine Céjust et Gaël Dubreuil

9 mois pour devenir parents et 9 mois à vivre comme un/im patient.

Voyage !

de Gaël Dubreuil et Camille German

Le voyage initiatique d’une jeune trentenaire partie à la recherche du trésor de son copain de classe, de ses souvenirs, ses espoirs… pour se trouver Elle.

Doudou t’es où ?

De Gaël Dubreuil et Camille German

La quête de Léopold pour retrouver son doudou perdu, qui l’entraînera dans des péripéties incroyables, à la rencontre de personnages aussi colorés qu’inattendus.

Purjex, votre délice toxic

écrit en collaboration avec Eric Billon, Laurence Hillel, Benoît Rousseau

Rien ne se perd, rien ne se jette, tout se consomme, avec Purjex®, une société sans poubelle et sans déchets

Un spectacle drôlement écologique qui remet en question la place des déchets dans notre société.

Nase, immense cabaret de petits clowns

Une palette de personnages surprenants, curieux, défaillants, uniques dans un cabaret de haut vol sans filet, mais pas sans ratés.

Jumping jean-Claude

Le champion du monde de saut de chaise

Toujours plus loin, toujours plus haut,
toujours plus fou !

Scénario :

 

Dans la peau de Martin

The austerlitz

Chroniques :

 

Pour des événements particuliers, quand l’envie me prend ou que l’on me demande, je me prends au jeu des chroniques. Ainsi en 2016, j’ai offert quotidiennement le témoignage de la vie d’un comédien durant le mois du festival d’Avignon. Des chroniques qui ont donné un livre : « Sur le front d’Avignon » – coup de coeur de la Fnac 2017. Par ailleurs en 2017, j’ai collaboré en tant que chroniqueur à Avignon off.

On ne peut pas vivre de sa passion !

C'est en tous cas ce que nous inocule la société. Sans pour autant faire une généralité de cette affirmation volontairement provocatrice, j'aimerai partager un petit vécu. Il est parfois doux et plaisant de regarder en arrière. Il y a 10 ans Franck Regnier...
Lire plus à ce sujet

2ème résidence de travail pour Seul(s) au Monde

J'ai déjà évoqué sur ce blog, ainsi que dans mon livre "Sur le front d'Avignon" le travail de la Cie Thespis. Cette saison j'ai la joie de rejoindre l'équipe pour leur toute nouvelle création collective Seul(s) au monde (titre provisoire). L'occasion pour...
Lire plus à ce sujet

Les artistes figurent parmi les personnes les plus persévérantes et courageuses

« Les artistes figurent parmi les personnes les plus persévérantes et courageuses que l’on puisse trouver sur terre. En une année, ils vivent plus de situations difficiles et d’échecs que la plupart des gens dans toute une vie. Chaque jour, les artistes...
Lire plus à ce sujet

Avignon c’est fini ?

Le festival d'Avignon off 2017 est terminé. J'ai du mal encore à appréhender la formidable réception du livre Sur le front d'Avignon - le festival off vu de l'intérieur. En vitrine dans les boutiques du off, dans toutes librairies d'Avignon, coup de cœur...
Lire plus à ce sujet

Me voilà chroniqueur de Avignon off

Jusqu'où peut amener quelques chroniques sur les coulisses du plus grand festival de théâtre du monde posté sur un blog d'abord à l'usage des proches. D'abord à rencontrer d'autres professionnels, des auteurs, des comédiens, des photographes. Ensuite d'en...
Lire plus à ce sujet

Mozart, Salieri, rencontre en parade

Hier soir, en balade pour écouter des amis chanter dans les rues d'Avignon, j'ai eu le plaisir de croiser en parade les comédiens du spectacle Mozart et Salieri. Je les rattrape, sort mon exemplaire de "Sur le front d'Avignon" et l'ouvre à la page où l'on...
Lire plus à ce sujet

Show must go on

#OFF17 #FDA17 Festival d’Avignon OFF anecdote entendue dans la rue : Aujourd'hui on a eu une panne de ventilation dans le théâtre, du coup tout a coulé, tout était trempé. Notre comédienne principale, qui a 71 ans a glissé, elle est tombée pour...
Lire plus à ce sujet

Avignon OFF – Comme à la parade !

- Wouah tous ces gens, on dirait l'arrivée du Tour de France ! - La dernière fois que j'ai autant été prise en photo, c'était pour mon mariage. - Mais moi on ne m'a pas pris en photo jusqu'à maintenant...  / - C'est normal tu fais le derrière de l'âne. -...
Lire plus à ce sujet

Sortie du livre Sur le Front d’Avignon

La semaine prochaine, je serai  de nouveau au festival Off d'Avignon pour la pièce de Michel Heim : Jeux de l'amour et du pouvoir. Pour l’occasion, je suis heureux de vous annoncer la sortie du livre : « Sur le front d’Avignon » aux éditions A.O. Un regard...
Lire plus à ce sujet

Formation pour l’écrivain avec la SGDL

Après les locaux des Golden Moustache, mardi et mercredi changement de décor avec le prestigieux Hôtel de Massa, magnifique hôtel particulier du XVIIIème siècle en plein Paris. Un cadre idyllique pour suivre la formation riche et intense proposée par la...
Lire plus à ce sujet

Chronique d’Avignon off n°17 : Le bruit et les auteurs

 [...] Il est vrai que malgré des réglementations plutôt favorables aux auteurs en France, malgré aussi une société de gestion que l’on peut qualifier d’« historique », les dysfonctionnements demeurent nombreux. À titre d’exemple, prenons… mon cas. Si,...
Lire plus à ce sujet

Sortie du livre Sur le Front d’Avignon

La semaine prochaine, je serai  de nouveau au festival Off d'Avignon pour la pièce de Michel Heim : Jeux de l'amour et du pouvoir. Pour l’occasion, je suis heureux de vous annoncer la sortie du livre : « Sur le front d’Avignon » aux éditions A.O. Un regard...
Lire plus à ce sujet

Show must go on

#OFF17 #FDA17 Festival d’Avignon OFF anecdote entendue dans la rue : Aujourd'hui on a eu une panne de ventilation dans le théâtre, du coup tout a coulé, tout était trempé. Notre comédienne principale, qui a 71 ans a glissé, elle est tombée pour...
Lire plus à ce sujet

Les artistes figurent parmi les personnes les plus persévérantes et courageuses

« Les artistes figurent parmi les personnes les plus persévérantes et courageuses que l’on puisse trouver sur terre. En une année, ils vivent plus de situations difficiles et d’échecs que la plupart des gens dans toute une vie. Chaque jour, les artistes...
Lire plus à ce sujet

Chronique d’Avignon off n°26 : Festi-blues… et un peu plus que des souvenirs

    À l’instar du baby-blues, le retour à la maison après presque un mois en Avignon est un moment très étrange. On est soudain envahi d’un grand sentiment de vide, et tout paraît calme, beaucoup trop calme… On garde en nous des...
Lire plus à ce sujet

Chronique d’Avignon off n°9 : Jouer tous les jours la même chose pendant un mois

Parmi les questions des spectateurs ou des connaissances, il en est une récurrente : « Ce n’est pas trop dur de jouer tous les jours la même chose ? On ne s’en lasse pas ? » Quand j’y songe, je la trouve amusante cette question, car elle émane souvent de...
Lire plus à ce sujet

Chronique d’Avignon off n°10 : Pourquoi nous nous battons ?

15 juillet au matin, lendemain des attentats de Nice ! Comment poursuivre cette chronique ? Hagard, choqué, inquiet, triste, en colère, partagé entre tous ces sentiments et bien d’autres, ce matin les mots ont beaucoup de mal à trouver leur place sur le...
Lire plus à ce sujet

Chronique d’Avignon off n°3 : Foot VS Théâtre ?

    Hier était le jour des premières. La nôtre a été plutôt réussie, hormis un accessoire oublié. Le Maître de musique s’est retrouvé sans crayon pour composer, ce qui a causé à Michel Heim quelques sueurs froides, et pour finir une belle...
Lire plus à ce sujet

Chronique festival off d’Avignon n°4 : Les artistes sont des feignants

[...] Nous avons ensuite passé la soirée à déambuler, profitant des spectacles et concerts nocturnes, s’amusant à trouver la plus belle et la plus moche affiche. C’est là que nous avons croisé, à minuit passé, des comédiens se préparant à aller afficher,...
Lire plus à ce sujet

Chronique d’Avignon off n°21 : Et la famille dans tout ça ?

[...] Hier, j’ai eu la joie de revoir mes trois garçons, qui sont venus découvrir mon lieu de travail et de vie. Des retrouvailles touchantes, nécessaires et ô combien « brassantes ». La séparation, pour eux comme pour moi, dure depuis plus de vingt jours....
Lire plus à ce sujet