Jusqu’où peut amener quelques chroniques sur les coulisses du plus grand festival de théâtre du monde posté sur un blog d’abord à l’usage des proches. D’abord à rencontrer d’autres professionnels, des auteurs, des comédiens, des photographes. Ensuite d’en faire un livre « Sur le front d’Avignon« , vendu dans toutes les boutiques du Off, les librairies d’Avignon. Et désormais coup de cœur de la Fnac. A rencontrer des journalistes aussi, beaucoup.

Et finalement à devenir moi même chroniqueur pour Avignon le off

Une nouvelle aventure que je prends très à cœur, car il s’agit ici de faire découvrir un peu plus les coulisses du festival Off.

Chroniques pour Avignon-Off :