Après l’affaire qui a secoué la sortie sa sortie, on est en droit de se poser la question si mon thriller apéritif A qui profite le Kir® ? n’est pas la cible ! (La société Lejay-Lagoute détentrice de la marque « un kir® » et « le kir® » ayant en effet tenté d’en interdire la publication – pour plus d’infos : voir l’article)

L’accroche « Tout ça pour la recette originale d’un apéritif ? » en quatrième de couverture n’a jamais aussi bien porté son nom. Une idée d’autant plus risible que le roman met en scène une mystérieuse et risible organisation  qui défend par les armes la recette originale du blanc-cassis.

Alors, si vous n’avez pas peur d’être pris en flagrant délit de lecture, entraîné dans la spirale sanglante du suspens, voire au détour d’une page de finir par mourir de… rire, lisez A qui profite le Kir® ?  en vente dans toutes les librairies ou en ligne sur les Éditions AO ou Amazon.

 

Une communication issue de mon concours de titre pour mon roman « A qui profite le Kir®? » sortie depuis aux Édition AO : d’après une idée de Florian Duperret (et également le titre d’un chapitre)