femme-qui-rit-a-qui-profite-le-kir-gael-dubreuil

Parce que le kir est généralement une boisson de femme, parce que j’ai beaucoup plus de lectrices que de lecteurs, parce que j’apprécie de les faire rire (et pas que…), mon thriller apéritif « A qui profite le Kir®»  est pour elles, mais aussi pour tous les amoureux des romans policiers écrits à l’encre de l’humour.

Une communication issue de mon concours de titre pour mon roman « A qui profite le Kir® ? » sortie depuis aux Édition AO : d’après une idée de Laurent Charmetton

 

« Un roman détonant » ; « Un ouvrage comique qui invite à la réflexion »

La Gazette

« Une belle surprise donc, et un roman policier qui sort indéniablement du lot. »

Toute la Culture

« On pense très fort aux films ciselés par les dialogues d’Audiard »

Bourgogne Magazine